25 mai

Pour l’achat d’une maison en vente à Bourgoin-Jallieu, quelles sont les grandes étapes de votre projet ?

b

Le rêve de votre vie est d’acheter une maison à Bourgoin-Jallieu ? Avec les taux actuels, vous êtes prêt à concrétiser ce projet ? Parfait. Seulement, connaissez-vous les grandes étapes de l’achat d’un bien immobilier à Bourgoin-Jallieu ? Acheter une maison nécessite un peu de temps. Inutile de vous précipiter : vous pourriez ne pas acheter le bien immobilier qui vous correspond et être déçu… Or, il n’est pas rentable de revendre au bout de trois ou quatre années. En effet, n’oubliez pas qu’en achetant, vous payez en plus ce qu’on appelle les frais de notaire qui comprennent, outre la rémunération du notaire, les débours et les droits de mutation, et ils sont de l’ordre de 7 à 8 % dans l’ancien…

Il est essentiel de préciser votre budget et votre projet avant de vous lancer. Que désirez-vous ? Une rue calme ou commerçante, la proximité des collèges ou d’une crèche ? De combien de m² avez-vous besoin ? De trois ou quatre chambres ? Toutes ces questions sont à régler avant de démarrer votre recherche immobilière sur Internet. Sinon, vous allez perdre un temps précieux et vous égarer…

Effectuez un grand nombre de visites
Évidemment, on est parfois un peu gêné vis-à-vis de l’agent immobilier de visiter de nombreux logements sans nous décider. Mais n’oubliez pas qu’un achat immobilier est le projet d’une vie. Alors, pas question de vous tromper ! Et il n’y a qu’en visitant que vous aiguiserez votre œil. À force de faire le tour des maisons à vendre à Bourgoin-Jallieu, vous finirez par repérer celle qui vous convient et dans laquelle vous voulez passer le reste de votre vie !

Faites ensuite une offre d’achat à la hauteur de votre budget, mais tout en respectant les prix du marché sinon elle n’aura aucune chance d’être acceptée et vous allez perdre du temps. Demandez conseil à l’agent immobilier qui vous a fait visiter la maison à Bourgoin-Jallieu qui vous intéresse. Lui, il connaît les prétentions du vendeur qui lui a confié un mandat de vente.

Il n’y a plus ensuite qu’à signer le compromis destiné à déterminer les conditions de la vente.

C.V. / Bazikpress © Argus

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée